Présentation de la formation

Formation Qualifiante
Présentation de la formation

Le « Mécanicien d'Entretien d'Aéronefs Catégorie « A » est chargé de l'inspection des appareils et de leur maintenance. Il contrôle les différentes parties mécaniques, établit un diagnostic, et remplace les pièces usées ou défectueuses.Jouissant d’une certaine polyvalence, le « Mécanicien d'Entretien d'Aéronefs Catégorie « A » peut être amené à intervenir sur d'autres parties d'un avion, que celles sur lesquelles il travaille usuellement. Il doit toujours procéder avec minutie, sans jamais se départir de son sens d'observation. Le montage ainsi que le démontage, tout comme le changement d'une pièce, exigent également une méthodologie très stricte.

A l’issue de la formation, le lauréat sera en mesure d'exécuter les activités suivantes :
lire et Interpréter correctement tous documents relatifs à la maintenance des aéronefs ou éléments d’aéronefs (ESM, CMM, SRM, FIM, SCHEMATIC, CHECK

  • LIST, JOB- CARD, DDM,...)
  • procéder aux inspections visuelles selon tous documents référants (CHECK-LIST, JOB-CARD,...) effectuer toutes opérations d’échange standard d’équipement et/ou d’élément d’aéronef avec tout ce que cela induit en termes de sécurité et d'essais procéder à des essais et tests pour rechercher des pannes mineures et entreprendre les actions de renormalisation qui en découlent effectuer toutes opérations d’entretien sous la responsabilité d’un TMA de catégories supérieures (B ou C) émarger et viser les documents relatifs à tous les travaux effectués en autonomie ces attributions concernent aussi bien la maintenance en base, que la maintenance en ligne Elles couvrent également la capacité d’assurer en autonome les ‘’VJ/Ligne ‘’ (visite journalière)

L’admission est ouverte par voie de concours aux candidats issus des Instituts Supérieurs de Technologie Appliquée (ISTA). La sélection définitive des candidats se déroule en trois étapes:1)- Présélection sur dossier retenant les candidats répondant aux pré requis de formation, à savoir :

  • âge inférieur ou égal à 25 ans (le jour du concours)
  • performances scolaires acceptables, notamment, un Dossier disciplinaire satisfaisant.*

2) Concours écrit pour l'évaluation des connaissances scolaires, comprenant cinq épreuves :

  • Epreuve de mathématiques
  • Epreuve de physique
  • Epreuve de français
  • Epreuve d'anglais
  • Epreuve de technologie de construction.
  • En fonction des besoins des commanditaires et des résultats obtenus, les candidats sont retenus par mérite de classement, en fonction des places à pourvoir. Dans chacune des épreuves une note égale ou supérieure à 05/20 est exigée. 3)- Entretien non directif Cet - Entretien est conduit par une commission composée de spécialistes en la matière, notamment le responsable de la formation TMA, éventuellement du représentant de l'organisme commanditaire, et d’autres collaborateurs.Ne sont retenus à l’issue de l’- Entretien, que les candidats ayant été admis dans les rubriques d’appréciation ci-dessous :
  • passion pour le métier,
  • capacités communicationnelles (l’ Entretien étant conduit en Français),
  • démarche intellectuelle et raisonnement ( Esprit d’analyse et de synthèse),
  • culture générale et connaissances techniques,
  • équilibre émotionnel et rigueur intellectuelle,
  • Ne sont retenus à suivre la formation de TMA, que les candidats ayant franchi l'ensemble des étapes évaluatives du concours de sélection. Pour les candidats étrangers désireux d'intégrer les formations TMA, une équivalence doit être établie entre les pré-requis définis précédemment et le niveau réel des candidats sur la base des documents fournis. En cas de doute sur le profil d’un candidat, une évaluation spécifique est à conduire sur les matières en question.En tout état de cause, des fiches individuelles dûment renseignée doivent être établis, qui comportent l’âge des candidats, leur niveau scolaire, leur expérience professionnelle, leur performance au concours, de même que l’avis définitif de la commission d’examen.La proclamation des résultats à différentes étapes incombe à la commission du concours qui est présidée par le Responsable Pédagogique, qui avalise les résultats avant leur proclamation.

Le programme de formation est dispensé en 1500 heures étalé sur la première année de formation, dont un stage Technique de 10 jours ouvrables à la fin, et la deuxième est une année d’expérience pratique dans un organisme agréé de maintenance.

  • Modules :
  • Français
  • Anglais
  • Technologie professionnelle
  • Technologie avion
  • Electricité avion
  • Physique / Mécanique
  • Electricité
  • Aérodynamique / Mécavol
  • Système de bord
  • TP. Base Mécanique (BMC)
  • TP. Câblage Electrique (CE)
  • TP. Soudo – Brasage
  • Informatique
  • Facteurs humains
  • Réglementation aéronautique
  • Technologie propulseur
  • TP. Structure
  • TP. Avion / Cellule
  • TP. Avion / Moteur
  • TP. Avion / Electricité et Sys de Bord
  • Stage sur site industriel

La formation dispensée est modulaire, et les évaluations sont organisées sous forme de :

  • Contrôles continus ;
  • Examen officiel DAC (Direction de l’Aéronautique Civile)

Suite à quelques années d’expérience, et après avoir démontré ses compétences professionnelles, le Mécanicien d'Entretien d'Aéronefs /Technicien de Maintenance Aéronautique Catégorie « A » peut se Préparer et se présenter à l’examen DAC pour obtenir les licences B1 ou B2 exigés. Et ce, afin que les travaux soient validés et que les APRS puissent être visées. (Approbation Pour remise en Service)